Triomphe au festival national pour les Havrais du Théâtre de l’Impossible.

/, Théâtre/Triomphe au festival national pour les Havrais du Théâtre de l’Impossible.

Triomphe au festival national pour les Havrais du Théâtre de l’Impossible.

Sélectionnée en mars à Estuaire en Scène, festival qui assure la sélection Normande au Petit Théâtre du Havre, la troupe de l’Impossible a connu un succès très mérité au Festival National de Théâtre Amateur de Tours, Saint Cyr sur Loire (FESTHEA).
Succès unanime puisque Le Théâtre de l’Impossible a non seulement obtenu le prix du jury jeunes mais également la récompense suprême, la Tour d’Or, décernée par un jury professionnel.
En présentant la pièce « Marcel Duchamp soigneur de gravité » de Gabrielle Colace Scarabino mise en scène par Jean Baptiste Lemarchand, la Compagnie n’osait espérer un tel triomphe pour un texte novateur, magnifié par une mise en scène très dynamique et précise, servi par l’ensemble des comédiens havrais.
‘’J’aimerais présenter ce spectacle auprès de mes collègues professionnel, ils se feraient une autre idée de ce que l’on appelle le théâtre « amateur »’’, voilà ce que nous pouvions entendre de la part d’un metteur en scène professionnel, membre du jury, à la sortie du spectacle.
Le Théâtre de l’Impossible n’est pas un nouveau venu sur les scènes havraises, sa sélection pour le festival national n’en est que l’un des derniers exemples, car la troupe assure depuis 1979 la promotion d’un théâtre contemporain engagé et ambitieux.
La troupe regroupe actuellement plus de vingt comédiens issus de tous les milieux sociaux et de toutes les professions et qui font du théâtre leur passion.
La capacité du groupe à se diversifier, à proposer des expériences originales (manifestations en extérieurs, lieux inédits, formes théâtrales innovantes) sont les meilleurs exemples de la place particulière que la troupe tient dans notre ville.
La consécration nationale qu’elle vient de recevoir en est la juste récompense.
Pierre Riou
2018-11-09T13:06:19+00:009 novembre 2018|Infos, Théâtre|